La cité médiévale de Saint-Bertrand

Cathédrale Sainte-Marie et cité médiévale de Saint-Bertrand-de-Comminges, grand site touristique de la Région Occitanie Pyrénées Méditerranée, département de la Haute-Garonne, inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco pour les chemins de St-Jacques

 

Elle surplombe fièrement le site antique et la plaine. Entourée d'un rempart dont on peut encore admirer les vestiges, la cité médiévale de Saint-Bertrand-de-Comminges débordait d'activités, et comptait nombre de boutiques, auberges, celliers, forges, échoppes d’artisans, maisons particulières, vignes et jardins. Ainsi qu'un hôpital et une prison.

 

La cathédrale était le centre d'un enclos fortifié, le "scepte",  composé du palais épiscopal, des maisons canoniales, d'un cimetière, du cloître et de quatre maisons de chanoines. Des textes médiévaux mentionnent d'ailleurs l'existence d'un pont-levis qui aurait relié le scepte à la ville. 

 

Les petites rues tortueuses et pentues vous entraînent à la découverte du patrimoine médiéval enrichi de remplois romains. En effet, quantité  de pierres et de sculptures ayant appartenu à la cité antique ont été recyclées et utilisées lors de l'édification de la cathédrale et du développement de la ville au Moyen Age. 

 

Saint-Bertrand-de-Comminges, l'un des fleurons de la Haute-Garonne, au cœur des Pyrénées centrales, est reconnu par les plus beaux villages de France, les grands sites de la région Occitanie Pyrénées Méditerranée, les sites patrimoniaux remarquables et le Patrimoine Mondial de l’Unesco pour les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle.